1 février, Mc 4, 26-34, Le temps du Père vient aussi sûrement que l’aurore après la nuit.

 In Méditer les écritures

Évangile :
Parlant à la foule en paraboles, Jésus disait : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette le grain dans son champ : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le grain le permet, on y met la faucille, car c’est le temps de la moisson. »
Jésus disait encore : « À quoi pouvons-nous comparer le règne de Dieu? Par quelle parabole allons-nous le représenter? Il est comme une graine de moutarde; quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences du monde. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. »
Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de la comprendre. Il ne leur disait rien sans employer de paraboles, mais en particulier il expliquait tout à ses disciples.
Commentaires :
Les dictateurs de notre monde tremblent depuis l’insurrection qui a fait tomber Ben Ali en Tunisie. Après 23 ans de pouvoir, sa fortune personnelle s’élève à 5 milliards d’euros provenant de détournement de fonds opérés durant sa présidence. Il se croyait bien tranquille dans sa petite vie de dictateur, enrichissant les siens et méprisant le peuple affamé. Pourtant, il est passé au rang de criminel avec toute sa famille après le décès de ce jeune diplômé désespéré qui a été le coup d’envoi à la révolution de Jasmin. Le règne de la démocratie pointe à l’horizon et le peuple veille à sa venue afin d’établir plus de justice, d’équité.
Nous savons bien que les dirigeants des démocraties ne sont pas exempts de cupidité et que le peuple doit être sur ses gardes pour maintenir une réelle démocratie. À vouloir établir des systèmes qui ne servent que les intérêts de ceux qui en détiennent le pouvoir, ces gens sèment le grain de la discorde et ce n’est que par la violence qu’ils peuvent maintenir la gronde de la population sous terre.
À tout moment, partout dans le monde où l’injustice s’instaure en maître, la révolution grandit en silence et elle finit toujours par éclater.
Qui remplacera le tyran? Ben Ali était d’origine modeste et de bonne éducation. Il avait appris à respecter les droits de l’être humain et pourtant il deviendra le bourreau du peuple.
Il n’y a qu’une seule personne qui est en droit et qui peut régner sur l’univers! N’est-ce pas Celui qui est à l’origine de cet univers? Les autres rois ou dictateurs ne sont que des substituts à ce rôle, ils ne sont en rien légitimés à exercer cette fonction sinon en reconnaissant qu’ils ne sont là que comme gérant de biens qui ne leur appartiennent pas.
Le règne de Dieu viendra en son temps et à son rythme. Ben Ali croyait bien mourir au pouvoir, entouré des siens, riches à faire pâlir les plus prospères de ce monde. Pourtant le règne de la justice est venu. Ainsi, le règne de Dieu viendra, car tout est de lui, et par lui et pour lui. À la différence des riches dictateurs, il a voulu partager sa gloire et c’est dans ce but qu’il a créé le genre humain et tout ce qui fait sa joie.
« Convertissez-vous, dit Jésus, le règne de Dieu est proche. »
Sa croissance silencieuse dans l’histoire se fait plus proche depuis la naissance du Fils de Dieu. « Voici un homme dont le nom est Germe; sous ses pas, tout germera et il construira le Temple du Seigneur. C’est lui qui sera revêtu de majesté, il siègera sur son trône pour dominer… » (Zach 6,12-13)
« Notre Père, que ton règne vienne » et son règne, il est venu, il vient et il viendra à jamais pour rétablir la vie éternelle, l’amour infini, le bien, le beau et le vrai à jamais.
Aujourd’hui, nous connaissons bien la puissance de ce qui est petit, même de ce qui est imperceptible à l’œil, que ce soit l’énergie atomique, les virus, les bactéries, les quantas… Le Tout-Puissant, bien qu’il se fait petit, n’en est pas moins puissant et il vient changer la face de la terre. À chacun de voir à renaître de l’eau et de l’Esprit pour reconnaître l’Arbre de la croix et courir s’installer dans ses branches.
NDC