12 mars, Mt 6, 7-15 : Notre Père et l’esclavage de la mort

 In Méditer les écritures


Évangile :

« Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : “Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’en parlant beaucoup ils se feront mieux écouter. 

N’allez pas faire comme eux; car votre Père sait bien ce qu’il vous faut, avant que vous le lui demandiez. 

‘Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es dans les cieux, que ton Nom soit sanctifié, 

que ton Règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. 

Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien. 

Remets-nous nos dettes comme nous-mêmes avons remis à nos débiteurs. 

Et ne nous soumets pas à la tentation; mais délivre-nous du Mauvais. 

’ Oui, si vous remettez aux hommes leurs manquements votre Père céleste vous remettra aussi; 

mais si vous ne remettez pas aux hommes, votre Père non plus ne vous remettra pas vos manquements.

Commentaires :

‘Près de 27 millions de personnes seraient réduites en esclavage dans le monde aujourd’hui. C’est ce qu’a indiqué la secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, au moment où les États-Unisdévoilaient, mardi 19 juin 2012, leur rapport annuel sur le trafic d’êtres humains.’ (Le Monde.fr/20juin 2012) Le nombre, si important, n’indique pas la réalité de la quantité de personnes en esclavage dans le monde. Il y en a beaucoup plus, sans parler de tous les esclaves de la consommation et des nombreuses autres formes de dépendances de nos sociétés technologiques. 

L’esclave est l’objet d’un maitre, il n’a rien d’une personne. Il doit, comme tout objet, être toujours prêt à servir le maitre, au moment où celui-ci désire l’utiliser. Le temps où il ne sert pas son maitre, il n’est pas libre puisqu’il doit toujours demeurer sur le qui-vive pour répondre aux caprices de son propriétaire. 

27 millions d’esclaves d’un maitre, des centaines de millions d’esclaves d’un objet, une boisson, une drogue, le jeu, la nourriture, l’argent, le pouvoir, la gloire, etc. Des milliards d’esclaves et à chacun autant d’injustices, car le maitre comme l’esclave sont aussi malheureux, car si l’un semble profiter, c’est pour si peu de temps par rapport à la grandeur de ce qu’il est. Kadhafi est déjà du passé avec toutes ses horreurs, Ben Ali, Moubarak, et combien d’autres? La mort a été leur tribut. Ils se disaient les pères de leur peuple pour se donner belle figure aux yeux des nations, mais au-dedans c’étaient des loups voraces, toujours en quête de nouveaux plaisirs pour se donner la sensation de vivre. 

Jésus disait : ‘Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, et vous connaitrez la vérité et la vérité vous libérera.’  Ils lui répondirent : ‘Nous sommes la descendance d’Abraham et jamais nous n’avons été esclaves de personne. Comment peux-tu dire : ‘Vous deviendrez libres’? ’ Jésus leur répondit : ‘En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque commet le péché est esclave.’ (Jn 8, 31-34) 

Nous sommes riches et prospères, nous ne sommes esclaves de personne. Nous sommes sages et savants, nous ne sommes esclaves de personnes. 

Pourtant, où sont-ils tous les rois, les princes, les riches, les sages et les savants du passé? Où est-il le juste? Se retrouve-t-il devant Kadhafi et ses sbires, devant Staline ou Job ou David? Ils sont tous disparus et aucun n’a pu échapper aux griffes de la mort. Le puissant, le sage, le héros, le savant, le pauvre, l’enfant, aucun n’échappe à son emprise et à l’état d’esprit qu’elle sème dans le cœur pendant la vie de tous ces êtres. 

 ‘En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort.’ Les Juifs lui dirent : ‘Maintenant nous savons que tu es un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et tu dis : ‘Si quelqu’un garde ma parole, il ne goutera jamais la mort’. Es-tu donc plus grand qu’Abraham, notre père, qui est mort? Les prophètes aussi sont morts. Qui prétends-tu être? ’ Jésus répondit : ‘Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien; c’est mon Père qui me glorifie, lui dont vous dites : ‘Il est notre Dieu’, et vous ne le connaissez pas; mais moi, je le connais; et si je disais : ‘Je ne le connais pas’, je serais semblable à vous, un menteur.’ (Jn 8, 51-55)

Jésus connait celui que nous ne pouvons pas connaitre, car seul celui qui vient du Père le connait, seul celui qui descend du ciel parmi nous, pour être comme nous pour nous libérer, peut nous révéler ce qu’il y a au ciel et le nom de celui qui règne sur tout l’univers. ‘Car la Loi fut donnée par Moïse; la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. Nul n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est tourné vers le sein du Père, lui, l’a fait connaitre.’ (Jn 1, 17-18)

Il connait le nom de Dieu, il vient de Dieu et se fait homme pour nous sauver. C’est difficile à croire pour nous pécheurs, qui sommes plus enclins à nous faire des esclaves et à nous rendre esclaves de la moindre dépendance, que le Roi des rois, le Fils de Dieu, puisse descendre pour se rendre esclave pour nous afin de nous libérer de notre esclavage. 

‘Lui, de condition divine, ne retient pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’anéantit lui-même, prenant condition d’esclave, et devenant semblable aux hommes. S’étant comporté comme un homme, il s’humilia plus encore, obéissant jusqu’à la mort, et à la mort sur une croix! ’ (Ph 2, 6-8) Il descend dans la mort comme un Fils de l’homme pour ouvrir les portes de la vie à tous ceux qui gisent dans la mort. Incroyable amour, incroyable destin que celui de l’être humain dans le dessein de Dieu, un dessein d’amour. 

‘Vous, vous êtes d’en bas; moi, je suis d’en haut. Vous, vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde. Je vous ai donc dit que vous mourrez dans vos péchés. Car si vous ne croyez pas que Je Suis, vous mourrez dans vos péchés.’ (Jn 8, 23-24) Si vous ne croyez qu’un tel amour soit possible à votre égard, vous mourrez de l’emprise de la mort qui vous retient dans la division et l’isolement de tous les autres. 

Quand vous priez, ne rabâchez pas vos mots pour trouver justification à vos misères à demeurer dans l’amour gratuit, à tendre la joue aux violents, à faire plus pour celui qui vous le demande. Qui peut vous transformer, vous faire renaitre à la vie de Dieu sinon celui qui vient de Dieu? 

‘Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous; celui qui est de la terre est terrestre et parle en terrestre. Celui qui vient du ciel témoigne de ce qu’il a vu et entendu, et son témoignage, nul ne l’accueille. Qui accueille son témoignage certifie que Dieu est véridique; en effet, celui que Dieu a envoyé prononce les paroles de Dieu, car il donne l’Esprit sans mesure. Le Père aime le Fils et a tout remis dans sa main. Qui croit au Fils a la vie éternelle; qui refuse de croire au Fils ne verra pas la vie; mais la colère de Dieu demeure sur lui.’ (Jn 3, 31-36)

Ce que Jésus révèle en nous enseignant à prier, c’est que Dieu est notre Père et qu’il ne faut en aucun cas douter de sa bienveillance de chaque instant à l’endroit de chacun. Jésus, lui qui était de nature divine et qui a pris la condition d’esclave pour nous, ne s’est-il pas fait obéissant jusqu’à la mort, demeurant sans cesse dans le Père, quelle que soit l’épreuve? Le Père a vu les soldats le flageller et il n’est pas intervenu. Il a laissé ce sang couler pour nous et pour ceux qui le frappaient. Il a fait de Jésus la prière des prières venant de la terre, afin que par lui notre salut soit assuré. Jésus n’a pas rabâché de mots, il a obéi à la volonté du Père et s’est remis à la puissance de l’Esprit qui l’a engendré en ce monde dans le sein de Marie. 

‘Aussi Dieu l’a-t-il exalté et lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom, pour que tout, au nom de Jésus, s’agenouille, au plus haut des cieux, sur la terre et dans les enfers, et que toute langue proclame, de Jésus Christ, qu’il est SEIGNEUR, à la gloire de Dieu le Père.’ (Ph 2, 9-11)

Alors lorsque vous priez, dites toujours Notre Père… Jésus le connait, il vient de lui et retourne vers lui après sa résurrection afin de se faire notre chemin vers le Père. Dieu est Père, dit Jésus et il est Saint, il n’est qu’Amour, il est l’Amour, la source de tout amour. Ne rabâchez pas vos mots, le Père vous aime plus que vous ne pouvez vous aimer vous-mêmes et il a sur chacun de vous des projets de vie éternelle. Le Père voit plus loin qu’un projet de vie avec un bon salaire, une bonne pension, une vieillesse en santé avant la mort. 

En envoyant son Fils dans la chair, il veut nous faire renaitre à un héritage dont tous les puissants de la terre n’auraient osé ambitionner ou imaginer. ‘Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l’a pas reconnu. Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas accueilli. Mais à tous ceux qui l’ont accueilli, il a donné pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom, lui qui ne fut engendré ni du sang, ni d’un vouloir de chair, ni d’un vouloir d’homme, mais de Dieu.’ (Jn 1, 10-13) 

Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui est dans les cieux…

‘Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres.’ (Jn 8, 36)

NDC