13 nov, Lc 21, 5-19, Les signes précurseurs

 In Méditer les écritures

Évangile :

Certains parlaient du Temple, admirant la beauté des pierres et les dons des fidèles. Jésus leur dit : « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. »
Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe que cela va se réaliser ? » Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom en disant : ‘C’est moi’, ou encore : ‘Le moment est tout proche.’ Ne marchez pas derrière eux ! Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas tout de suite la fin. » Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume.
Il y aura de grands tremblements de terre, et çà et là des épidémies de peste et des famines ; des faits terrifiants surviendront, et de grands signes dans le ciel. Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon Nom. Ce sera pour vous l’occasion de rendre témoignage. Mettez-vous dans la tête que vous n’avez pas à vous soucier de votre défense. Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie.

Commentaires :

Qui ne rêve pas que son œuvre lui survive pour assurer sa pérennité? Nous contemplons toujours les œuvres de Michel-Ange et tout autant les lois de Newton, les œuvres de Molière, les statues de personnages politiques. Ils sont là comme figés dans le temps, incrustés dans l’histoire pour y demeurer, à un point tel que nous ne pouvons imaginer qu’un jour ces œuvres disparaîtront.

Pourtant, toute chose a une fin que ce soit l’éphémère qui se lance sur l’ampoule une nuit d’été, les étoiles, les éléphants, les caribous, les maringouins, les icebergs et quoi encore vous, moi enfin tout ce qui a un commencement. Seul ce qui n’a pas de commencement n’est pas sujet à une fin.

La fin est toujours proche, tout dépend de la mesure de notre existence. Pour une étoile la fin est très éloignée par rapport à celle de l’être humain et la fin de l’éphémère est très précoce par rapport à notre fin. Le temps ne peut se compter qu’en instant car à chaque instant nous pouvons basculer dans le non-temps. La fin est toujours proche et toujours lointaine tout dépend de notre point de vue.

Alors prenez garde à ceux qui prétendent prévoir l’instant où tout sera vidé de sa substance. Vous voyez les œuvres de Michel-Ange! Eh bien, un jour il n’en restera rien même pas le souvenir tout comme ces milliers de gens sous terre, sans œuvre autre que d’avoir travaillé aux œuvres de ceux dont nous avions un souvenir.

Alors prenez garde de courir à gauche et à droite, le temps il faut le prendre pour témoigner de l’amour voilà ce qui demeure même lorsque tout disparaît. Il ne s’agit pas de s’accrocher à ce qui passe mais à ce qui demeure et l’amour demeure c’est pourquoi vous serez détestés de tous en rappelant cette vérité.

Vous verrez que tout semblera disparaître à certains moments, guerres, épidémies et le reste. Eh bien à ces moments, soignez, réconfortez, soutenez, annoncez la bonne nouvelle de la victoire de la vie sur la mort, ne cessez pas d’aimer.

N’est-ce pas ce que Jésus vient nous apprendre à prenant le chemin de Jérusalem où il sera condamné, tué. Ils tenteront bien d’effacer son souvenir de la surface de la terre et de conserver le temple et sa beauté et pourtant ce sera le temple qui sera détruit et Jésus ressuscitera pour donner sa vie en germe à toute l’humanité afin que pas un être humain soit oublié et que toutes les œuvres du Seigneur Jésus durent éternellement.

NDC