16 déc, Jn 5, 33-36 : Jean a rendu témoignage à la vérité

 In Méditer les écritures

Évangile :

Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité.
Moi, je n’ai pas à recevoir le témoignage d’un homme, mais je parle ainsi pour que vous soyez sauvés.
Jean était la lampe qui brûle et qui éclaire, et vous avez accepté de vous réjouir un moment à sa lumière.
Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les oeuvres que le Père m’a données à accomplir; ces oeuvres, je les fais, et elles témoignent que le Père m’a envoyé.

Commentaires :

Les autorités religieuses jugent que Jésus devient un homme à abattre, comme un criminel. Il s’autorise à désobéir publiquement à l’observance de la Loi en guérissant des malades le jour du sabbat et souvent à l’intérieur même des synagogues et au Temple. Malgré cet affront à la Loi de Moïse, il nomme Dieu son Père. Ils décident rien de moins que de le faire mourir. À quoi bon l’écouter pour évaluer si son action vient de Dieu! Il se condamne en transgressant ainsi la Loi. Comment pourrait-il être celui que Moïse a annoncé dans la Loi en contrevenant à la Loi? « Nous savons, nous, que Dieu a parlé à Moïse; mais celui-là, nous ne savons pas d’où il est. » (Jn 10,29) « Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs! » (Mt 11, 19) Il mérite la mort et c’est urgent.

L’aveugle-né à qui Jésus a rendu la vue n’a pu retenir son cœur pour venir à la défense de celui qui l’a libéré des ténèbres : « Jamais on n’a ouï dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. » (Jn 10, 32-33) À cette vérité, ils répondront : « De naissance, tu n’es que péché et tu nous fais la leçon! » Et ils le jetèrent dehors. »(Jn 10,33) La vérité ne peut s’entendre sans l’amour. « Amour et vérité vont ensemble. » (Ps 84,11) Sans vérité, l’amour se perd en amour-propre, en amour de ce qui se passe, de ce qui fait rester seul et sans amour, la vérité reste silencieuse, muette, théorie, elle fait peur, car elle rassemble dans l’unité. « Amour et vérité vont ensemble » (Ps 84,11) Dieu est Amour et la vérité c’est qu’il vient pour ne perdre personne, mais pour les rassembler dans l’unité et que chacun ait la vie en abondance. Tout comme la santé ne peut être santé sans que le corps entier soit exempt de tout microbe, virus, bactérie ainsi la vérité exige que tout le corps de l’humanité, les morts comme les vivants soient dans l’amour, exempt de toutes fautes les un envers les autres, de tout mensonge. « Or c’est la volonté de celui qui m’a envoyé que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. » (Jn 6, 39) « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera et vous viendrons vers lui et nous nous ferons une demeure chez lui. » (Jn 14, 23) C’est dans l’amour que l’on reconnaît la vérité et comment ne pas reconnaître que Jésus est la Vérité, il n’a témoigné qu’Amour pour nous, les morts comme les vivants et ceux qui n’étaient pas encore nés. Il a donné sa vie pour nous avant même que nous soyons nés. « Qui d’entre vous me convaincra de péché? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas? Qui est de Dieu entend les paroles de Dieu; si vous n’entendez pas, c’est que vous n’êtes pas de Dieu. » (Jn 8, 46-47) Qui d’entre vous me convaincra de ne pas agir dans l’amour, qui d’entre vous me convaincra de ne pas aimer mes ennemis, de ne pas pardonner à ceux qui me frappent, à tendre la joue, à monter sur la croix, à verser mon sang jusqu’au bout? Qui d’entre vous m’empêchera de l’aimer? Dieu n’est qu’amour, mes paroles sont amour, si vous ne les entendez pas, c’est que vous ne voulez pas vivre dans l’amour. « Pilate lui dit : “Donc tu es roi?” Jésus répondit : “Tu le dis : je suis roi. Je ne suis né, et je ne suis venu dans le monde, que pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix.” Pilate lui dit : “Qu’est-ce que la vérité?” (Jn 18, 37-38) La vérité est amour et Jésus rend témoignage à la vérité en se livrant aux mains de cette justice qui n’est pas vérité. Il se livre pour y descendre et y injecter le sérum de son amour et guérir le corps tout entier de l’humanité.

Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité, à l’amour, à la vie. Moi, dit Jésus, je n’ai pas à recevoir le témoignage d’un homme… comment pourrait-il recevoir le témoignage d’un homme, il est la vérité, l’amour : “Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi.” (Jn 14, 6) Ce ne sont pas des mots, ce sont des paroles de vie qui s’entendent dans le silence du cœur. Écoutez bien : “Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous saurez que Je Suis et que je ne fais rien de moi-même, mais je dis ce que le Père m’a enseigné, et celui qui m’a envoyé est avec moi; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui plaît.” (Jn 8, 27-29) Quand vous aurez élevé le Fils de Dieu qui s’est fait Fils de l’homme pour vous remplir d’amour, quand vous l’aurez élevé en silence sur la croix et qu’en silence, il s’offrira pour vous, vous saurez que Je Suis l’amour et que l’amour est la vérité et la vie. “Car si vous ne croyez pas que Je Suis, vous mourrez dans vos péchés.” (Jn 8, 24) Vous mourrez si vous ne croyez pas que je ne suis qu’Amour, Amour toujours présent au présent, Amour qui se donne comme un fleuve intarissable, amour infini et éternel.

Jean était une lampe dans un désert. Au loin, nous voyons la lueur de cette lampe dans l’obscurité, cette lumière ne chasse pas la nuit. Jésus, lui est la lumière de la lumière, la lumière du dedans et du dehors. Avec sa lumière, nous n’avons plus besoin de la lumière du jour pour y voir clair, pas plus que la nuit. “La nuit n’existera plus, ils n’auront plus besoin de la lumière d’une lampe ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera, et ils régneront pour les siècles des siècles.” (Ap 22, 5)

“Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les oeuvres que le Père m’a données à accomplir”. Les œuvres que Jésus fait sont tellement grandes, si grandes qu’elles couvrent tous les temps par l’amour et la vérité dont elles irradient. Voyez-vous l’enfant Jésus dans la mangeoire de la crèche qui dit son amour en s’incarnant en silence, qui témoigne par cette petitesse qu’il est la Vérité que nous cherchons, l’Amour que nous désirons, le Chemin qui nous sort de l’impasse de la nuit? Contemplez-le dans le silence de l’Eucharistie se faire si petit pour nous aimer et nous donner sa vie.

Je suis beaucoup trop misérable pour vous parler de tant d’amour, il faut se pencher sur sa mangeoire pour ne plus hésiter à vouloir croire toujours plus à autant d’amour.

“Jésus leur répondit : ‘L’oeuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.’ Ils lui dirent alors : ‘Quel signe fais-tu donc, pour qu’à sa vue nous te croyions? Quelle oeuvre accomplis-tu? Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit : Il leur a donné à manger du pain venu du ciel.’ Jésus leur répondit : ‘En vérité, en vérité, je vous le dis, non, ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain qui vient du ciel; mais c’est mon Père qui vous le donne, le pain qui vient du ciel, le vrai; car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et donne la vie au monde.’ Ils lui dirent alors : ‘Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là.’ Jésus leur dit : ‘Je suis le pain de vie.’ (Jn 6, 29-35)

‘Prenez-le, vous, et crucifiez-le; car moi, je ne trouve pas en lui de motif de condamnation.’ (Jn 19, 6)

‘Prenez, mangez, ceci est mon corps.’ Puis, prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna en disant : ‘Buvez-en tous, car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui va être répandu pour une multitude en rémission des péchés.’ (Mt 26, 26-27)

Prenons ce petit enfant dans nos bras et laissons le grandir en nous afin qu’il nous porte jusque dans les bras de l’étreinte de la Trinité pour l’éternité.

Normand Décary-Charpentier