18 déc, Mt 1, 18-24, L’ombre de la mort ou l’ombre de l’Esprit Saint!

 In Méditer les écritures

Évangile :

Voici quelle fut l’origine de Jésus Christ. Marie, la mère de Jésus, avait été accordée en mariage à Joseph; or, avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint.

Joseph, son époux, qui était un homme juste, ne voulait pas la dénoncer publiquement; il décida de la répudier en secret. Il avait formé ce projet, lorsque l’Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint; elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus ( c’est-à-dire < Le Seigneur sauve>), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »

Tout cela arriva pour que s’accomplit la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra et elle mettra au monde un fils, auquel on donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».

Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’Ange du Seigneur lui avait prescrit, et prit chez lui son épouse.

Commentaires :

Qui n’a pas entendu une remarque rébarbative sur la maternité de Marie. Il y a une difficulté profonde de croire que cette relation entre Marie et l’Esprit Saint puisse porter fruit dans la réalité et changer notre histoire.

Ce récit pourtant prend racine dans la réalité et ouvre un avenir sans précédent à l’humanité. Cette jeune fille accepte que la parole du Seigneur prononcée par le prophète s’accomplisse aujourd’hui en elle pour tous les autres. Les milliers d’années d’attente de cette venue sont terminées. Tous ceux qui gisent dans la mort et son ombre voient une lumière se lever.

Que ce soit elle, la Vierge choisie voilà ce qui l’étonne. Que ce soit elle qui introduise le Germe de vie qui fera tourner l’histoire vers la victoire de l’amour et de la vie, n’est-ce pas ce qui la bouleverse? Elle s’empresse toutefois d’entrer dans ce dessein d’amour pour soustraire l’humanité  par son Fils aux ténèbres et à l’ombre de la mort à jamais.

Cette jeune fille n’ignore pas que ce qui a été bouleversant pour elle, sera renversant pour les autres. Joseph, le premier, lui à qui elle avait été accordée en mariage, songera à la répudier discrètement. Il se ravisera à la lumière de l’Esprit pour se donner avec joie à son rôle d’époux et de père nourricier de l’Emmanuel.

La maternité de Marie ne peut être que Vierge car elle inaugure un monde nouveau. L’univers n’était-il pas vierge lors de sa création? Marie se doit d’être Vierge et de le demeurer pour faire advenir la vie nouvelle apportée par Dieu qui se fait chair pour nous faire renaître par le feu et l’Esprit.

 Le « troupeau parqué au cimetière et que la mort mène paître… » ( Ps 48, 15)  ne peut croire que se lève une lumière de vie dans une crèche, loin des palais et des puissants. Cette lumière brille pourtant dans la nuit et plusieurs iront se chauffer à sa chaleur.

Ne serait-il pas préférable d’être rébarbatif à la mort et à sa cause, le péché, cette rupture entre nous et avec Dieu et comme Joseph se raviser en demandant la lumière de l’Esprit pour entrer dans la joie de la naissance de celui qui vient récapituler toutes choses sur la terre et au ciel ?

L’esprit de notre monde cache bien la mort et nos divisions dans les replis du quotidien. Nous arrivons à oublier notre dignité : « Quel avantage en effet un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s’il le paye de sa vie ? Et quelle somme pourra-t-il verser en échange de sa vie ? » ( Mt 16, 26) « Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés. Soyez sans crainte : vous valez plus que tous les moineaux du monde. » ( Mt 12,7)

J’ai une bonne nouvelle pour vous : L’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint; elle mettra au monde un fils, qui se nommera Jésus ( c’est-à-dire < Le Seigneur sauve>), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.

La mort est bien réelle, pourtant c’est la mort qui mourra et la vie reprendra ses droits avec l’amour par Celui qui vient donner sa vie pour nous.

NDC