30 mai, Jn 17, 1-11a : L’heure de l’amour indicible est venue!

Home / Méditer les écritures / 30 mai, Jn 17, 1-11a : L’heure de l’amour indicible est venue!

Évangile :

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il leva les yeux au ciel et pria ainsi : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton fils, afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné autorité sur tout être vivant, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est de te connaître, toi, le seul Dieu, le vrai Dieu, et de connaître celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

“Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais confiée. Toi, Père, glorifie-moi maintenant auprès de toi : donne-moi la gloire que j’avais auprès de toi avant le commencement du monde. J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé fidèlement ta parole. Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis venu d’auprès de toi, et ils ont cru que c’était toi qui m’avais envoyé.

‘Je prie pour eux; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés : ils sont à toi, et tout ce qui est à moi est à toi, comme tout ce qui est à toi est à moi, et je trouve ma gloire en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi.’

Commentaires :

‘Père, l’heure est venue’, cette heure tant désirée : ‘Il est un baptême dont je dois être baptisé, et combien il me tarde qu’il soit accompli.’ (Luc 12, 50) Jésus ne craint pas cette heure, c’est librement qu’il s’avance vers elle pour nous. Le désir est la bouche de l’âme dit saint Jean de la Croix. Jésus désire la transformation de l’être humain. Il y a tant de pleurs qui résonnent à son oreille, tant de cris d’horreur qui frappent à son cœur, tant d’appels au secour, tant d’âmes qui gisent dans la mort.

« Glorifie ton fils, afin que le Fils te glorifie. » Jésus parle de cette gloire de l’amour qui triomphe de la haine, la gloire de l’unité qui brise toutes les divisions, la gloire de la vie sur la mort. Il ne s’agit pas de cette gloire que nous recherchons les uns envers les autres. Cette gloire des vedettes de l’écran qui désirent voir leur étoile gravée dans le béton d’un trottoir.

La gloire dont le Père et le Fils se glorifient mutuellement dans l’Esprit est l’amour dans sa perfection, dans son unité. En Dieu, pas la moindre injustice, pas la moindre parole futile, pas le moindre péché, pas la moindre violence ou arrogance.

‘Qui ne te craindrait, Seigneur? À ton nom qui ne rendrait gloire? Seul tu es saint! Toutes les nations viendront se prosterner devant toi, car voici manifestés tes jugements! ’ (Ap 15, 4)

‘Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.’ (Jn 1, 14)

Il ne vient pas juger les coupables. Il vient prendre leur place et prendre sur lui toutes les injustices en se livrant à la mort et ressusciter pour notre justification.

En voulant être glorifié par le Père après avoir glorifié le Père en faisant sa volonté en tout, il veut nous glorifier de cette gloire du Père dans l’Esprit Saint : ‘nous proclamons la sagesse du mystère de Dieu, sagesse tenue cachée, prévue par lui dès avant les siècles, pour nous donner la gloire.’ (1 Cor 2, 7) Jésus prend sur lui nos fautes pour nous justifier et nous faire entrer dans sa gloire qu’il tient d’auprès du Père avant même la création du monde. Qui peut avoir le cœur assez grand pour tomber à genoux devant la proclamation d’un tel amour! ‘Et cette justice de Dieu, donnée par la foi en Jésus Christ, elle est pour tous ceux qui croient. En effet, il n’y a pas de différence : tous les hommes sont pécheurs, ils sont tous privés de la gloire de Dieu, lui qui leur donne d’être des justes par sa seule grâce, en vertu de la rédemption accomplie dans le Christ Jésus.’ (Ro 3, 22-24)

Puissions-nous donner notre adhésion à une telle déclaration d’amour et entrer dans cette gloire de Dieu par son Fils dans l’Esprit : ‘J’estime donc qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt révéler en nous.’ (Ro 8, 18)

Croyez en moi, croyez aussi en Dieu insiste Jésus. Pourquoi craindre celui qui s’offre pour nous? Il ne vient pas nous conquérir par la force. Il ne vient pas s’imposer par son intelligence, sa puissance. Il vient s’offrir pour nous afin de nous réconcilier avec lui.

‘Quelle profondeur dans la richesse, la sagesse et la science de Dieu! Ses décisions sont insondables, ses chemins sont impénétrables! Qui a connu la pensée du Seigneur? Qui a été son conseiller? Qui lui a donné en premier, et mériterait de recevoir en retour? Car tout est de lui, et par lui, et pour lui. A lui la gloire pour l’éternité! Amen..» (Ro 11, 33-36)

Il ne vient pas seulement nous faire entrer dans sa gloire en étranger, il nous fait enfants de Dieu, héritiers du Royaume. Toutes les nations se prosterneront devant lui en réalisant cet amour. Ce sera la fin des guerres de religion et de toutes autres guerres. Dieu est Amour, il n’est qu’Amour, la vie est Amour, la vérité est Amour, la justice est Amour.

‘Qui ne te craindrait, Seigneur? À ton nom qui ne rendrait gloire? Seul tu es saint! Toutes les nations viendront se prosterner devant toi, car voici manifestés tes jugements! ’ (Ap 15, 4)

Dans l’amour, il n’y a pas de crainte sinon celle de ne pas avoir le cœur à la gratitude à chaque instant devant tant de générosité, de bonté, de douceur, de miséricorde, d’amour qui n’attend rien en retour.

‘Mes bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour vient de Dieu. Tous ceux qui aiment sont enfants de Dieu, et ils connaissent Dieu. Celui qui n’aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est amour. Voici comment Dieu a manifesté son amour parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. Voici à quoi se reconnaît l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils qui est la victime offerte pour nos péchés.’ (1 Jn 4, 7-10)

Je suis sans mot devant tant de merveilles. Il ne reste qu’à dire avec saint Paul : ‘Tout ce que vous faites : manger, boire, ou n’importe quoi d’autre, faites-le pour la gloire de Dieu.’ (1 Cor 10, 31)

Comment ne pas rendre grâce à chaque instant devant ce qui attend ceux qui croient en Jésus qui nous révèle l’amour du Père et nous donne son Esprit : ‘C’est une chose mystérieuse que je vous annonce : même si nous ne mourons pas tous, nous serons tous transformés, et cela instantanément, en un clin d’oeil, quand retentira le signal au dernier jour. Il retentira, en effet, et les morts ressusciteront, impérissables, et nous serons transformés. Car il faut que ce qui est périssable en nous devienne impérissable; il faut que ce qui est mortel revête l’immortalité. Et quand ce qui est périssable en nous deviendra impérissable, quand ce qui est mortel revêtira l’immortalité, alors se réalisera la parole de l’Écriture : La mort a été engloutie dans la victoire.’ (1 Cor 15, 51-54)

Écoutez ce cri qui se fait entendre aussi fort que le soleil brille : ‘Ils criaient à pleine voix : ‘Lui, l’Agneau immolé, il est digne de recevoir puissance et richesse, sagesse et force, honneur, gloire et bénédiction.’ (Ap 5, 12)

 

NDC